Stacks Image p93154_n2273
Oeuvre de Marika Lemay

Je ne sais pas dessiner ne veut pas dire que je ne puisse pas créer! Et se servir d'une création qu'on aime moins pour la transformer


Je ne sais pas dessiner

Ne pas savoir dessiner, un problème?

Si vous bricolez des trucs de vos mains vous allez peut-être vous reconnaître ou découvrir des trucs dans cet article. Je me plais à le répéter, je ne sais pas dessiner. J'ai toujours voulu ardemment apprendre, mais à chaque fois j'ai abandonné, je trouve cela ennuyant............ Juste penser à observer et apprendre me décourage. Je me suis toujours sentie moche par rapport à cela. Et puis, peu à peu, je me suis mise à observer les oeuvres qui attirent mon regard et ma vision a commencé à changer.

J'aime les créations libres, non calculées, sans croquis préalables. J'aime deviner des formes et trouver des personnages dans les oeuvres que je regardent sans qu'ils soient nécessairement définis et réalistes. Alors pourquoi me pousser à apprendre à dessiner de cette façon? Bien sûr, je voudrais avoir plus d'aisance, pouvoir dessiner ce que je veux et ce n'est pas en évitant de dessiner que cela va arriver. Donc j'y vais avec ce qui me touche et je développe mon style petit à petit.

Ma façon de procéder

Ma façon préférée de bâtir une oeuvre est de laisser entièrement libre cours à l'improvisation. Je veux dire créer sans planifier, réfléchir. C'est facile et difficile à la fois. C'est la partie avec laquelle je travaille le plus au niveau personnel à laisser aller. Je me retrouve donc souvent avec des projets que je n'aime pas vraiment, mais je les conserve pour bâtir par-dessus dans l'avenir. C'est ce qui est arrivé avec cette page de mon journal:

Donc plusieurs couches de collage (J'adore ça!), puis des fleurs (il en faut absolument dans mon monde!), des gribouillis. Oui, mais après? Ensuite on laisse mijoter. Bien sûr, c'est valorisant et tellement stimulant de partir une oeuvre et la terminer d'un trait, mais ça n'arrive pas tout le temps! Il me faut parfois y retoucher par petites bouchées sur quelques jours pour qu'elle reçoivent l'étiquette «terminée».

Voir les possibilités

Alors je laisse littéralement dormir ces pages non achevées dans mon journal jusqu'è ce qu'un bon jour je décide de me lancer et de les transformer. Je n'y pense pas et le même exercice de non réflexion dans la création s'opère ensuite. Ce n'est qu'à la toute fin que les détails ajoutés deviennent un peu plus «planifiés». Alors cela donne ceci:

Oeuvre florale béatitudes

Récupérer des bouts de d'autres créations pour leur donner seconde vie

Je suis en amour avec cette création maintenant! Non seulement j'ai joué au niveau des couleurs, des textures, mais j'ai incorporé des bandes découpées dans une autre page pour ajouter des formes linéaires et j'adore! Je crois que cette oeuvre imprimée et encadreée (avec une beau passe-partout blanc) apportera joie et énergie dans vos décors!

Avant et après page de journal fleurs

Elle est d'ailleurs disponible dès maintenant juste ici! Je l'ai notée Béatitude.

Original ici et Reproduction ici.

Coques pour cellulaire et IPad minijuste ici.

J'espère que vous aimez et que cela vous inspire à réutiliser ce que vous mettez de côté dans votre loisir créatif, quel qu'il soit! Je crois que tout le monde peut créer sans savoir vraiment dessiner. Et si vous tentiez le coup?

À bientôt!


Marika

blog comments powered by Disqus